Abbaye Saint-Pierre de Maillezais

Type d'Etablissement : Infirmerie
Département : Vendée (85)
Adresse postale : Rue de l'abbaye
Numéro INSEE (code officiel géographique 2019) : 85133
Code postal : 85420
Ville : Maillezais
Ancien diocèse : Poitiers (avant 1317)
Maillezais (de 1317 à 1648)
La Rochelle (de 1648 à 1821)
Luçon (depuis 1821)
Date de première mention : 01.01.970
Certitude des dates de 1ère mention : Année approximative
Description des vestiges : Les ruines comprennent l'église abbatiale (et ancienne cathédrale entre 1317 et 1648), le grand réfectoire, le dortoir des moines, la cuisine octogonale, les caves voûtées, les remparts avec leurs échauguettes.
Population de l'établissement : L'hospitalité rendue par l'abbaye est décrite avec précision par le "Coutumier Clunisien de Maillezais" (voir référence bibliographique n°2), texte dont la rédaction est intervenue entre 1100 et 1117. Cette hospitalité appelée par les chapitres 36 (soins aux malades) et 53 (accueil) de la Règle de Saint-Benoît, est répartie entre trois officiers de l'abbé:
a. Le gardien de l'hôtellerie accueille et reçoit "tous les pèlerins qui font route à cheval",
b. L'aumônier accueille et reçoit "tous ceux qui vont à pied". En outre, l'aumônier distribue l'aumône:
- "aux lépreux,
- aux pauvres,
- aux orphelins et aux veuves,
- aux boiteux et aux aveugles,
- aux vieillards et aux vieilles femmes et aux voisins infirmes,
- et aux pauvres femmes enceintes qui n'ont pas de quoi se nourrir".
c. "L'infirmier au service des infirmes a un cuisinier et une cuisine séparée et lui-même ne demande ce dont il a besoin à nul autre qu'au cellérier, et le travail ne manque jamais pour préparer à temps ce qui doit être prêt pour le repas des infirmes" [...] "Il a une petite armoire dans laquelle il conserve[...] toujours à portée de main ce qui est efficace pour le malade, au cas où comme il arrive quelquefois il est frappé par une affection subite ou, s'il est utile pour qu'on fabrique une drogue. [...] "Il y a parfois des infirmes tels que pendant toute une année ou même plus, ils ne sortent pas de l'infirmerie" [...] " Il a des serviteurs qui, si cela est nécessaire, dorment en face des dits infirmes et les servent à table"[...] "L'un d'entre eux se tient debout ou assis dehors au loin et quand cela est nécessaire il est appelé par l'un des infirmes par une sonnerie".
Règle, statut, règlement : Règle de Saint-Benoît.
Rattachement à l'Ordre de Cluny (stricte observance) en 1060.
Pratiques Religieuses : Règle de St-Benoît.
Mutation institutionnelle : Rattachée à l'Ordre de Cluny en 1060, à l'occasion de l'élection de l'abbé Goderan, issu lui-même de Cluny, en présence de Guillaume V d'Aquitaine, dit "le Grand", et de Hugues, abbé de Cluny.
Devenir de l'établissement : Abbaye ruinée. Propriété du département de la Vendée. Ouverte au public en été.
Etat du bâti : Bâtiment en ruines
Bibliographie : 1. "La fondation de l'abbaye de Maillezais - Récit du Moine Pierre" Traduction du manuscrit Ms 4892 [datation: entre 1060 et 1072] par Georges PON et Yves CHAUVIN, 2001 - Centre Vendéen de Recherches Historiques.
2. "Le coutumier clunisien de Maillezais" [datation: entre 1100 et 1117] Traduction par Lucien-Jean BORD et Antoine-Frédéric GROSS, 2016 - GEUTHNER.
3. "Vendée: Luçon, Maillezais, St-Laurent-sur-Sèvre" - sous la direction de Monseigneur CASTET, 2017 - Editions "La grâce d'une cathédrale".
4. Notice PA 00110162 (Base MERIMEE du Ministère de la Culture)
Commentaires : Bref rappel de la fondation de l'abbaye Saint-Pierre de Maillezais:
969-970: fondation d'un premier monastère, sur l'actuelle commune de St-Pierre-le-Vieux, à l'initiative d'Emma de Blois (#950 - #1003), épouse de Guillaume IV d'Aquitaine "Fièrebrace" (935-995).
989-990: la comtesse Emma fait venir l'abbé Gauzbert du monastère Saint-Julien-de-Tours (qui était, depuis 935, dans la mouvance de Cluny) avec treize moines.
1003: aveu de Guillaume V d'Aquitaine, dit "le Grand" (969-1030), qui donne l'île de Maillezais aux moines.
1007: nomination de l'abbé Théodelin. Début de la construction d'un nouveau monastère, puis d'une grande église dans l'île
1060: élection de Goderan (... - 1072), moine de Cluny, lors d'une assemblée d'évêques et d'abbés réunis par Guy-Geoffroy Guillaume VIII d'Aquitaine (#1024/1027 - 1086) et (saint) Hugues dit "le Grand" (1024-1109), 6ème abbé de Cluny.