Commanderie Saint-Thomas

Dénomination : Aumônerie (en 1234), puis Commanderie (à une date inconnue) Saint-Thomas.
Date de 1ère mention: 1234 (Source: Archives Départementales de Vendée)
Date de dernière mention: 1795 (Source: Archives Départementales de Vendée)
Type d'Etablissement : Commanderie
Département : Vendée (85)
Adresse postale : 4, rue de la Ragoiserie
Lieu-dit : Saint-Thomas
Numéro INSEE (code officiel géographique 2019) : 85092
Code postal : 85200
Ville : FONTENAY-LE-COMTE
Ancien diocèse : Poitiers (avant 1317)
Maillezais (de 1317 à 1648)
La Rochelle (de 1648 à 1821)
Luçon (depuis 1821)
Date de première mention : 01.01.1234
Certitude des dates de 1ère mention : Année confirmée, Jour et mois approximatifs
Date de dernière mention : 01.01.1795
Certitude des dates de dernière mention : Année confirmé, Jour et mois approximatifs
Règle, statut, règlement : Ordre de Saint-Lazare de Jérusalem
Devenir de l'établissement : Jusqu’au dernier quart du XXème siècle, on pouvait voir la chapelle, le logis, les communs et les dépendances agricoles, répartis autour d’une vaste cour centrale ; parmi ces édifices, certains dataient du Moyen-âge, notamment la chapelle, une partie du logis et probablement l’une des granges. Depuis, à l’exception de cette grange, les bâtiments agricoles ont été détruits, le chœur de la chapelle rasé et les constructions restantes fortement remaniées. […] Telle qu’elle apparaît vers 1970, mais déjà sans son couvrement originel dont on ignore la nature, la chapelle semble une œuvre de la fin du XIIIème siècle remployant partiellement le gros œuvre de la chapelle romane antérieure, en particulier les fenêtres en plein cintre de la façade Sud, aux larges ébrasements (Extrait de : « Fontenay-le-Comte, capitale du Bas-Poitou », par Marie-Thérèse REAU, juin 2008, Cahier du Patrimoine Culturel).
Etat du bâti : Changement de destination
Bibliographie : 1. "Don de bois de chauffage en sa forêt de Mervent fait aux religieux de l'aumônerie Saint-Thomas de Fontenay et aux pauvres qu'ils hébergent par Geoffroi II de Lusignan (dit "La Grande Dent"), seigneur de Vouvant, pour le repos de l'âme de Geoffroy son père, et Esutachie sa mère" Bibliothèque nationale, collection Dupuy, copie de J. Besly, Extrait des "Archives du Bas-Poitou", par Paul Marchegay, t. I, p. 302 – Archives Départementales de la Vendée – Cote E DEPOT 92 1 II 1
2. « Fontenay-le-Comte, capitale du Bas-Poitou », par Marie-Thérèse REAU, juin 2008, Cahier du Patrimoine Culturel
3. Notice IA85000510 (Base MERIMEE du Ministère de la Culture)
Commentaires : « L’existence d’une aumônerie, puis d’une commanderie d’hospitaliers de Saint-Lazare-de-Jérusalem, placée sous le vocable de Saint-Thomas, est antérieure à 1234, date à laquelle les religieux sont autorisés par Geoffroy de Lusignan à prélever du bois de chauffage dans la forêt de Mervent» (Extrait de : « Fontenay-le-Comte, capitale du Bas-Poitou », par Marie-Thérèse REAU, juin 2008, Cahier du Patrimoine Culturel).

Cette commanderie possédait également deux autres dépendances (au moins) en Vendée:
1. L'une à Curzon (Source: Archives Départementales - Cote 1 Num 47/164)
2. L'autre à Mervent.