Hôtel-Dieu Saint-Jean-Baptiste d'Albert

Type d'Etablissement : Hôpital
Département : Somme (80)
Adresse postale : Rue Gambetta
Code postal : 80300
Ville : Albert
Ancien diocèse : Amiens
Doyenné : Saint-Gervais-Saint-Protais-d'Albert
Ancienne paroisse : Saint-Gervais-Saint-Protais-d'Albert
Date de première mention : 28.01.1197
Certitude des dates de 1ère mention : Année confirmée, Jour et mois confirmés
Date de dernière mention : 01.01.1932
Certitude des dates de dernière mention : Année confirmé, Jour et mois approximatifs
Population de l'établissement : Pauvres de la paroisse à partir du XVIIème siècle
Mention dans les pouillés : Pouillé de 1301.
Première reconnaissance pontificale : Bulle de Célestin III du 28 janvier 1197 autorisant à avoir un chapelain prêtre dans l'oratoire de l'hôpital
Etat du bâti : Bâtiment en ruines
Bibliographie : Dinet-Lecomte Marie-Claude et Montaubin Pascal Les hôpitaux de Picardie du Moyen Âge à la Révolution, Amiens, Encrage, 2014.
Commentaires : Léproserie en fonction dès 1175 à Encre (devenue Albert en 1620), l'hôpital est quant à lui attesté à partir de la bulle du pape Célestin III, le 28 janvier 1197, qui l'autorisait à avoir un chapelain prêtre dans son oratoire. Cette chapelle, taxée de 10 sous dans le pouillé de 1301, était dédicacée à saint jean (Baptiste) dès 1202. A cette date, une soeur (pauper hospitalaria) se rendit à la curie romaine pour se plaindre des exactions du curé d'Encre qui extorquait le paiement d'une dîme à l'hôpital. La communauté hospitalière était aussi formée par un maître et des frères qui sont connus à partir de 1281.
Les seigneurs d'Albert étaient considérés comme les fondateurs de l'Hôtel-Dieu, soit au XIIème siècle les comtes de Saint-Pol, puis à l'époque moderne le duc d'Humières, le comte de Toulouse, puis le duc de Penthièvre.
L'établissement développa une politique d'acquisition de biens temporels que l'on repère à partir de 1227.