:: suivant >>
éditer :: []->

{"bf_titre":"H\u00f4tel-Dieu Saint-Nicolas","bf_description":"Amiens","listeListeTypeDEtablissement2":"2","listeListeDepartementsHoframe":"80","bf_adresse1":"Avenue du rivage","bf_adresse2":,"bf_code_postal1":,"bf_code_postal2":"80100","bf_ville":"Abbeville","bf_description2":"Saint-Nicolas d'Abbeville","bf_description3":"Saint-Nicolas d'Abbeville","bf_date_debut_evenement":"1155-03-26","bf_date_debut_evenement_allday":"1","bf_date_debut_evenement_hour":"00","bf_date_debut_evenement_minutes":"00","checkboxListeDateAFixer":"3,5","bf_date_fin_evenement":"1940-05-01","bf_date_fin_evenement_allday":"1","bf_date_fin_evenement_hour":"00","bf_date_fin_evenement_minutes":"00","checkboxListeDateAFixer2":"3,4","bf_description4":,"bf_description5":,"bf_description6":,"bf_description7":,"bf_description22":,"bf_description8":,"bf_description9":,"bf_description10":,"bf_description11":,"bf_description12":,"bf_description13":,"bf_description14":,"bf_description15":,"bf_description23":"Urbain III 26 mai 1186-1187 confirma \u00e0 l'\u00e9v\u00eaque d'Amiens la juridiction","bf_description24":,"bf_description25":,"bf_description16":,"bf_description17":,"bf_description18":,"bf_description19":,"bf_site_internet":,"bf_site_internet2":,"bf_site_internet3":,"data-imagebf_image":,"filename-imagebf_image":,"listeListeEtatDuBati":"1","bf_site_internet4":,"bf_description20":"Dinet-Lecomte Marie-Claude et Montaubin Pascal Les h\u00f4pitaux de Picardie du Moyen \u00c2ge \u00e0 la R\u00e9volution, Amiens, Encrage, 2014.","bf_latitude":"50.1019908","bf_longitude":"1.8326001","bf_mail1":,"bf_description21":"Le principal h\u00f4pital d'Abbeville appara\u00eet dans les sources au milieu du XIIe si\u00e8cle et sa cr\u00e9ation ne semble pas \u00eatre ant\u00e9rieure. L'institution est attest\u00e9e \u00e0 partir du 26 mars 1155: une charte du comte Jean de Ponthieu montre que cette maison des malades \u00e9tait\r\ntenue par des fr\u00e8res, qu'elle accumulait des revenus (en l'occurrence la dime de la for\u00eat de Gaden que lui conc\u00e9dait le comte) et qu'elle \u00e9tait plac\u00e9e sous la haute juridiction de l'\u00e9v\u00eaque d'Amiens (Thierry fut sollicit\u00e9 pour confirmer le transfert de propri\u00e9t\u00e9 et ce type de d\u00e9marche fut aussi r\u00e9alis\u00e9 par ses successeurs). Le pape Urbain III, par une bulle du 26 mai 1186-1187, confirma \u00e0 l'\u00e9v\u00eaque d'Amiens la juridiction (tuitio et ordinatio) sur la communaut\u00e9 hospitali\u00e8re, un privil\u00e8ge que lui avait d\u00e9j\u00e0 accord\u00e9 le pape Alexandre III (en1181 au plus tard).\r\nLa g\u00e9n\u00e9rosit\u00e9 des comtes de Ponthieu se manifesta encore da vantes. En 1158, le comte Jean donna un terrain contigu \u00e0 la maison ns les des d\u00e9cennies fr\u00e8res construire une chapelle en l'honneur de la Vierge, de saint Nicolas sui ce que l'\u00e9v\u00eaque Thierry confirma en 1160. L'\u00e9tablissement porta d\u00e9sormais ln saint Nicolas, dont l'effigie figure sur son sceau d\u00e8s le si\u00e8cle. Le de p fut un des grands bienfaiteurs de l'\u00e9tablissement, il en assura le premier\r\nLa communaut\u00e9 hospitali\u00e8re se d\u00e9veloppa et s'organisa. En 1158, il d, confr\u00e9rie (fraternitas), dite de Saint-Nicolas, constitu\u00e9e d'un pr\u00e9v\u00f4t et de fr\u00e8res novembre 1164, et l'un d'entre charg\u00e9 protection, de g\u00e9rer \u00e0 la condition les revenus de de lui la verser communaut\u00e9. cinq sous En le 1176, jour de l'\u00e9v\u00eaque la Saint-Firmin. .d'Amiens la prit sous sa le droit d'\u00e9lire son pr\u00e9v\u00f4t. ce dernier \u00e9tait aussi parfois appel\u00e9 provisor (1197), puis habituellement maitre (d\u00e8s 1201 et jusqu'\u00e0 la R\u00e9volution). Les fr\u00e8res tenaient un 1184. Quant aux s\u0153urs, elles n'apparaissent dans les sources qu'\u00e0 partir de 1233, est probable que leur pr\u00e9sence \u00e0 l'h\u00f4pital ait \u00e9t\u00e9 bien ant\u00e9rieure ; elles \u00e9taient plac\u00e9es sous le patronage de Sainte Marthe d\u00e8s 1646.\r\nL'\u00e9tablissement fit rapidement confirmer ses droits et ses biens par la papaut\u00e9, qui les prit sous sa protection : bulles d'Alexandre III (12 mai 1160-1176, 29 novembre 1164), Urbain III (26 mai 1186-1187), C\u00e9lestin III (2 juin 1193), Innocent III (1er juin 1201), Gr\u00e9goire IX, (22 avril 1233, 27 janvier 1237), etc. Les rois de France apport\u00e8rent aussi leur protection \u00e0 l'h\u00f4pital : lettres d'amortissement de Philippe IV (mai 1295), de Charles VI (16 d\u00e9cembre 1407), de confirmation des droits et biens par Louis XI (f\u00e9vrier 1476), etc,\r\nL'\u00e9v\u00eaque d'Amiens Arnould de la Pierre donna des statuts \u00e0 l'H\u00f4tel-Dieu d'Abbeville en avril 1243 (ancien style), qui fixaient la discipline interne et la composition de la communaut\u00e9 : deux pr\u00eatres (dont un \u00e9tait \u00e9lu ma\u00eetre), un clerc, quatre fr\u00e8res lais et cinq s\u0153urs. Le noviciat devait durer un an au bout duquel \u00e9taient prononc\u00e9s les trois v\u0153ux (chastet\u00e9, ob\u00e9issance, renoncement aux biens) ; l'habit \u00e9tait fait de laine \u00e9crue avec une croix verte. La propri\u00e9t\u00e9 \u00e9tait collective et un procureur, homme ou femme, \u00e9tait charg\u00e9 des affaires temporelles, de la garde de l'argent et devait pr\u00e9senter les comptes au maitre et au conseil au moins sept fois par an. Ce r\u00e8glement de 1243 fut confirm\u00e9 par l'\u00e9v\u00eaque Guillaume de M\u00e2con en 1285. Mais apr\u00e8s une visite, ce pr\u00e9lat apporta quelques modifications aux statuts le 13 mai 1296. Pour assurer l'\u00e9quilibre \u00e9conomique de l'h\u00f4pital, il limita la communaut\u00e9 \u00e0 15 personnes (deux pr\u00eatres, un clerc, quatre convers lais, six s\u0153urs, deux servantes) et le nombre des malades h\u00e9berg\u00e9s \u00e0 12 en m\u00eame temps, hommes ou femmes, les convalescents ne pouvant rester plus de sept jours. Une ma\u00eetresse des s\u0153urs est attest\u00e9e d\u00e8s 1246 ; elle \u00e9tait \u00e9lue parmi les s\u0153urs pour trois ans, avec possibilit\u00e9 d'\u00eatre r\u00e9\u00e9lue une fois.\r\nLa juridiction \u00e9piscopale s'exer\u00e7a sur l'\u00e9tablissement jusqu'\u00e0 la R\u00e9volution, mais elle fut contest\u00e9e \u00e0 plusieurs reprises. Les registres de la municipalit\u00e9 d'Abbeville montraient que cette derni\u00e8re faisait des dons \u00e0 l'H\u00f4tel-Dieu aux Xve et XVIe si\u00e8cles\r\n\r\n","id_typeannonce":"2","id_fiche":"HotelDieuSaintNicolas","createur":"WikiAdmin","date_creation_fiche":"2020-06-26 13:36:20","statut_fiche":"1","carte_google":"50.1019908|1.8326001","date_maj_fiche":"2020-06-27 10:12:13"}